Paris : Le bar Breaking Bad est de retour !

Paris : Le bar Breaking Bad est de retour !
SoonNight
Clubbing

Non vous ne rêvez pas, le bar totalement insolite à Paris inspiré de la série incontournable Breaking Bad fait son grand retour. SoonNight vous dit tout.

Le bar à cocktail Breaking Bad

Si vous êtes un grand fan de Breaking Bad, alors il faut forcément que vous vous rendiez dans ce bar éphémère à Paris. En effet, le bar inspiré de la série Netflix fait son grand retour à Paris et ce, jusqu’au 16 novembre prochain. C’est donc du côté du Cabaret Sauvage que vous pourrez vous installer à l’intérieur d’un camping-car transformé en laboratoire, dans lequel vous pourrez fabriquer et savourer vos propres cocktails. Bien entendu, le bar met à disposition des combinaisons, des masques de protection, des tubes à essais et divers accessoires de chimie pour que vous et vos amis puissiez vous amuser en toute sécurité. Un concept totalement décalé et unique qui avait déjà fait forte impression lors de la première édition. Une chose est certaine, vous passerez forcément un moment magique avec vos amis, notamment grâce aux nombreux cocktails proposés à la carte. Nous vous conseillons tout de même de ne pas tarder à réserver vos places, car le bar éphémère affiche régulièrement complet, ce serait dommage de passer à côté de l’expérience !

Quelques informations complémentaires

Si vous avez envie d’allé découvrir le bar Breaking Bad à Paris, nous vous offrons quelques informations complémentaires juste ci-dessous.

Nom : Bar Breaking Bad
Adresse : 59, Boulevard MacDonald, 75019 Paris
Dates d'ouverture : du 7 août au 16 novembre 2019
Site internet : abqparis.com
Tarif : 33 €

Alors qu’en pensez-vous ? Si jamais vous allez y faire un tour, n’hésitez pas à déposer votre avis en laissant un petit commentaire ci-dessous!

Mathilde
Passionnée par le graphisme et la rédaction, je suis toujours prête à réaliser de nouveaux projets. Je cherche chaque jour des infos qui pourraient intéresser mes lecteurs, et ce, dans tous les domaines.
Partager sur Facebook