Tout le monde peut-il utiliser des feux d'artifice ?

Tout le monde peut-il utiliser des feux d'artifice ?
SoonNight
Lifestyle

Que ce soit pour un anniversaire, pour Noël, pour fêter le Nouvel An ou encore le 14 juillet, les Français adorent les feux d'artifice. D'ailleurs, certains estiment que c'est tout simplement impossible de s'en passer pour faire la fête. Les pétards et les feux d'artifice sont très utilisés partout dans le monde. D'ailleurs, on constate une augmentation des ventes auprès des particuliers ces dernières années et ce n'est pas un hasard. Cependant, il est indispensable de connaître les règles à respecter. Des règles légales mais aussi des règles de sécurité. C'est ainsi que tout se passera bien pour tout le monde ! Alors, que faut-il savoir sur les feux d'artifice ? Aujourd'hui, SoonNight vous dit tout !

L'utilisation des pétards et des feux d'artifice

Il faut tout d'abord savoir que les feux d'artifice et les pétards sont bel et bien autorisés par la loi. En effet, la loi française permet aux particuliers d'utiliser ce matériel. Il existe différentes catégories de feux d'artifice, à savoir tout d'abord ceux qui sont conçus pour les enfants, c'est-à-dire ceux de la catégorie F1 qui sont autorisés à la vente à partir de 12 ans. Il faut cependant vous renseigner sur votre secteur géographique car certains arrêtés municipaux ou préfectoraux interdisent la vente de ces feux d'artifice F1 aux mineurs non accompagnés. Ils peuvent en outre limiter la vente ou le transport durant certaines périodes. Il est donc préférable de vous renseigner auprès de votre mairie.

L'achat de feux d'artifice

Si vous souhaitez vous offrir des feux d'artifice, il est important d'opter pour de la qualité. Si vous envisagez l'achat de feu d'artifice d'intérieur, vous devez impérativement vous tourner vers des professionnels de la pyrotechnie. Vous pouvez décider d'acheter en ligne sans souci, mais il est préférable de vous tourner vers des experts qui sauront vous conseiller et vous vendre des produits adaptés à l'usage que vous souhaitez faire de votre feu d'artifice.

C'est en optant pour la qualité que vous éviterez tout souci et tout accident. N'oubliez pas que tout le matériel pyrotechnique peut être dangereux, donc ne lésinez jamais sur la qualité qui vous garantira des effets de lumière éblouissants lors de vos événements ou spectacles !

Les précautions d'usage

Lorsque vous décidez d'utiliser des pétards et des feux d'artifice, il est préférable que ce soit exceptionnel. Il faut prendre en compte différentes précautions d'usage. Tout d'abord, vous devez absolument vérifier que le matériel porte le marquage CE, c'est une garantie de qualité.

Ensuite, n'oubliez pas de bien lire le mode d'emploi pour vérifier les limites d'âge ou encore les distances à respecter.

Il faut également songer à votre voisinage pour éviter tout déboire. Chaque année, de nombreuses nuisances sonores sont constatées suite à l'usage des feux d'artifice et nombreux sont ceux à porter plainte auprès de la gendarmerie à ce sujet. C'est quand même dommage de gâcher votre fête à cause de vos voisins. Il est donc conseillé de les prévenir et de leur dire de regarder le spectacle !

Tenir compte des conditions météorologiques

Lorsque vous décidez de tirer votre propre feu d'artifice, vous devez absolument prendre en compte les conditions météorologiques. En effet, c'est ce qu'on appelle une précaution d'usage. Chaque année, de nombreux incendies sont déclenchés par des débris d'artifices enflammés. N'oubliez pas que le vent peut faire retomber les débris dans des herbes sèches.

C'est pour cette raison que tous les ans, des communes annulent les feux d'artifice à cause du vent. En tant que particulier, vous n'échappez pas à la règle et il est important d'y veiller. Ce serait dommage de mettre le feu pour un simple pétard… Ne l'oubliez pas et jouez la carte de la prudence !

La taille de votre espace

Lorsque toutes les conditions sont réunies, vous allez devoir vérifier si l'espace depuis lequel vous allez tirer le feu d'artifice est suffisamment grand. Si vous optez pour un feu d'artifice « prêt à tirer », ce qui est généralement le cas, vous devez avoir un minimum de 30 mètres tout autour. Ce métrage est celui du recul nécessaire pour que tout se passe bien.

En outre, n'oubliez pas que le tir d'un feu d'artifice est aérien. Vous devez donc vérifier qu'il n'y a pas d'obstacle au-dessus de vous. Les branches ou encore les lignes électriques pourraient provoquer une véritable catastrophe. Donc… levez les yeux ! Un feu d'artifice ne s'improvise pas, il est essentiel de bien penser à tout et de ne pas vous précipiter. C'est ainsi que tout se passera au mieux et que votre spectacle sera parfait.

La cigarette… oubliez !

C'est une évidence, pourtant nombreux sont ceux à enfreindre cette règle. Il est interdit de fumer près d'un feu d'artifice ! N'oubliez pas que c'est une flamme qui permettra généralement d'enclencher votre spectacle. Si vous fumez près de vos fusées, vous pourriez mettre le feu et provoquer un grave accident.

La loi française

Pour parler de la réglementation, il faut savoir qu'un arrêté datant du 21 juin 2010 a fixé quelques règles. En effet, on apprend dans cet arrêté qu'il est tout simplement interdit de tirer des feux d'artifice dans les zones urbanisées la nuit entre 19h et le lever du jour.

Il est également interdit d'utiliser des feux d'artifice et des pétards sur la voie publique ou en direction d'un immeuble d'habitation, ainsi que dans tous les lieux où un public est rassemblé. Des exceptions sont autorisées la nuit de la Saint Sylvestre. Cependant, les feux d'artifice lancés avec un mortier sont interdits depuis 2009, y compris si vous le lancez depuis votre jardin. En effet, le mortier était malheureusement trop souvent utilisé contre les forces de l'ordre.

Le stockage du feu d'artifice

Enfin, dernière règle à connaître : le stockage des feux d'artifice et des pétards. Les accidents ont malheureusement été trop nombreux suite à des erreurs de stockage. Il faut impérativement sécuriser le stockage de votre matériel en le rangeant dans un local fermé. La température ne doit pas descendre sous les 0°C ni aller au-delà des 50°C. Il faut également que l'humidité soit inférieure à 70 % et que le matériel soit éloigné de toute source de chaleur ou de toute flamme.

@mé
Rédactrice Web passionnée par les actualités et les news !
Partager sur Facebook