L’histoire du chat vidéo aléatoire Omegle, de sa création à son développement

L’histoire du chat vidéo aléatoire Omegle, de sa création à son développement
SoonNight
Actualités

Devenu l’un des chats vidéo aléatoires les plus populaires, Omegle a ouvert la voie à ce genre de services Web. Marquée par des hauts et des bas, son histoire a commencé il y a plus de 10 ans. La popularité d’Omegle a fortement augmenté en 2020-2021, quand le confinement a limité les opportunités de faire des rencontres et de discuter en personne ; les utilisateurs se sont alors tournés vers Internet. Cet article présente le chat vidéo Omegle plus en détail.

Histoire de la création du premier chat roulette

Le service Web Omegle a été le premier chat roulette, fondé par l’Américain Leif K-Brooks, qui avait à l’époque 18 ans. Le site a rapidement conquis un public anglophone, voyant son nombre d’utilisateurs augmenter chaque jour.

Au début, Omegle était seulement un chat par écrit qui mettait en contact des utilisateurs au hasard. Même à ses débuts, beaucoup d’internautes étaient attirés sur le nouveau chat par son anonymat complet : les interlocuteurs ne pouvaient pas voir le nom ni l’adresse de l’autre. Ces informations ne pouvaient être obtenues qu’au fil de la discussion.

Un an après le lancement du chat par écrit, le mode vidéo a fait son apparition sur Omegle. Les utilisateurs ont pu connecter leurs webcams et leurs micros pour se voir et s’entendre.

Et ensuite ?

Pendant longtemps, le site n’était dans l’ensemble pas modéré. Comme Omegle n’exige pas de s’inscrire, de confirmer son âge ni de faire beaucoup d’efforts pour commencer à utiliser le service, les utilisateurs inappropriés et les bots se sont multipliés sur le site. Les utilisateurs ont signalé de plus en plus de contenus sexuels sur le chat vidéo, ainsi que des comportements inadaptés de la part d’autres membres.

En 2013, un chat vidéo « suivi » a été mis en place pour traquer les comportements inadéquats, ainsi que le contenu potentiellement dangereux. Le nombre de bots ayant explosé depuis 2015, un véritable combat pour les éliminer a commencé deux ans plus tard.

Mais Omegle a décidé de ne pas écarter les utilisateurs qui voulaient parler de sujets osés et a donc ajouté une section sans modération où on peut dire des vulgarités et regarder des diffusions suggestives.

Comment le coronavirus a affecté la popularité d’Omegle

Avant la pandémie, le site comptait habituellement environ 15 000 utilisateurs en ligne. Alors que le confinement s’est imposé, la fréquentation d’Omegle a doublé. On peut ainsi dire que le chat vidéo a connu une renaissance en 2020-2021.

Littéralement enfermés entre quatre murs, les gens se sont rués sur les applications de rencontres sur Internet. Aujourd’hui, plus de 30 000 personnes chattent en ligne chaque jour.

Avantages et inconvénients du site Web Omegle

Omegle dispose d’un nombre d’utilisateurs impressionnant. Généralement, il y a beaucoup plus d’utilisateurs en ligne sur ce site que sur d’autres services similaires. Mais ce n’est pas le seul avantage de ce chat vidéo informel. Parmi les avantages d’Omegle, il faut également souligner les points suivants :

  • L’inscription n’est pas obligatoire. Pour communiquer, il suffit d’aller sur le site et de sélectionner le type de chat.
  • On peut chatter par écrit et par vidéo. Ces options sont particulièrement appréciées par les utilisateurs qui ne veulent pas ou ne peuvent pas utiliser une webcam et un micro.
  • Les champs pour centres d’intérêt. Cette fonction permet de trouver plus facilement des contacts intéressants avec qui discuter et augmente les chances que le système choisisse la bonne personne. On peut aussi sélectionner la langue dans laquelle on veut discuter sur le site.
  • Le chat pour étudiants. Si tu veux que le système ne te connecte qu’avec des interlocuteurs qui fréquentent la même université, il suffit d’entrer ton adresse e-mail officielle.

Cependant, Omegle a également des inconvénients. Ceux qui ont déjà utilisé des chats vidéo plus récents remarquent immédiatement l’interface dépassée du site. Si cela ne gêne pas son fonctionnement en principe, le site n’est tout de même pas très esthétique.

De plus, les développeurs d’Omegle n’apportent presque jamais d’innovations pour améliorer les performances du site et faire plaisir aux utilisateurs. Ici, on ne peut pas choisir le sexe de l’interlocuteur, son âge ou son pays. Le site connecte chaque utilisateur avec tous les autres à la suite, ce qui n’est pas approprié pour tout le monde. Seule la langue de communication peut être définie. En outre, la modération sur Omegle demeure très faible et, malgré les efforts des modérateurs, les contenus inappropriés, les robots et les publicités sont très fréquents.

Compte tenu de ces inconvénients, ainsi que de la nature éphémère du chat vidéo, de nombreux utilisateurs cherchent une alternative à Omegle qui en vaille la peine. Et ils ont l’embarras du choix, car de nombreux sites similaires, plus pratiques et fonctionnels, sont disponibles.

Que choisir à la place d’Omegle ?

L’une des alternatives les plus connues est le chat vidéo Shagle, qui permet d’indiquer le sexe et l’emplacement des contacts qu’on cherche, contrairement à Omegle. Le nombre d’utilisateurs est assez élevé, car le site est disponible dans plus de 70 pays du monde entier et compte environ 100 000 utilisateurs connectés chaque jour.

Pour ceux qui tiennent à leur anonymat, nous suggérons d’essayer Chatspin, une autre alternative à Omegle. D’un point de vue visuel et technique, le site ressemble à Shagle, mais il propose des masques à activer et désactiver qui se superposent à l’image de la webcam pour offrir un anonymat total. Par comparaison avec d’autres sites similaires, Chatspin est très rapide.

Pour les hommes qui cherchent une copine, le site et l’application de CooMeet sont une véritable aubaine et une excellente alternative à Omegle. Sur ce portail, les utilisateurs profitent d’un maximum d’avantages à un prix dérisoire. Tout d’abord, la plateforme dispose d’une modération très stricte : lors de l’inscription, chaque fille confirme ses données personnelles. Il n’y a donc pas de faux profils sur ce site. Ensuite, CooMeet ne connecte les hommes qu’avec des membres du sexe opposé, ce qui correspond exactement aux attentes de ceux qui ne veulent discuter qu’avec des filles. Enfin, CooMeet propose un essai gratuit.

En conclusion, il ne faut pas sous-estimer l’importance d’Omegle : grâce à ce chat vidéo, les internautes ont eu l’occasion de discuter sans sortir de chez eux. Il faut noter que la première alternative à ce site, ChatRoulette, est apparue seulement six mois après son lancement et était très inférieure à son prédécesseur. Il existe maintenant des milliers d’alternatives.

Malgré tous ses inconvénients, Omegle compte une base d’adeptes enthousiastes qui sont satisfaits du site et ne cherchent pas d’alternatives. Mais si Omegle ne correspond pas à tes envies, tu peux toujours découvrir des alternatives sur d’autres plateformes, qu’elles soient gratuites ou payantes.

@mé
Rédactrice Web passionnée par les actualités et les news !

Voir plus d'articles

Partager sur Facebook