Les ordinateurs doivent-ils disparaître des salles de classes?

Les ordinateurs doivent-ils disparaître des salles de classes?
Pixabay.com
Lifestyle

Est-il vraiment nécessaire d’interdire les PC ou MAC en classe ? Dans une tribune largement relayée, un professeur se plaint du certain manque de concentration de nombreux étudiants, cachés derrière leurs écrans. Leurs résultats seraient d’ailleurs de moins en moins bons.


Image : Pixabay.com

Retour aux bonnes vielles méthodes ?

Les étudiants peuvent-ils vraiment se passer de leurs ordinateurs en cours dorénavant ? La question peut paraître absurde à l’heure où le numérique a envahi les amphithéâtres et autres salles d'études. Pourtant un professeur de langue de l’université de Lille, milite fortement pour interdire les écrans lors des cours. Dans un texte parue dans le jounal "Libération" mi-septembre et intitulée: « Ordinateur à l’université: combien y’a-t-il d’étudiants dont on ne voit jamais les yeux ? », l’enseignant peste contre le manque de concentration de ses propres étudiants. « De toute évidence, leur esprit et attention sont accaparés par un contenu n’ayant absolument rien à voir avec celui du cours », écrit-il. C'est d'’ailleurs par rapport à ça que ce professeur a décidé que ses étudiants, lors de ses cours, n’auraient plus le droit d’allumer leur écran en classe. A-t-il raison et sera-t-il suivi ?

Plus de concentration avec une feuille et un stylo qu’avec un ordinateur

Selon lui, les notes s’en ressentent. Dans sa tribune, le professeur s’appuie notamment sur trois études publiées entre 2014 et 2017 qui prouvent que « si l’on compare les résultats d’étudiants dont la moitié a suivi un cours en prenant des notes à la main alors que l’autre moitié a pris des notes sur un ordinateur portable, ceux qui s’en sortent mieux aux examens sont presque invariablement les étudiants qui ont délaissé le clavier pour le stylo ». Lors d’un autre entretien, il confirme que dans son amphithéâtre de l’université de Lille, « les meilleurs étudiants sont toujours au stylo ». Et apparemment, il ne serait pas le seul à le réelement le penser. « Les trois quarts de nos étudiants qui intègrent le Top 3 des écoles de commerce n’utilisent pas d’ordinateurs en cours », affirme le président de l’Association des professeurs des classes préparatoires économiques et commerciales (APHEC), qui enseigne aussi en prépa dans un lycée où les écrans sont encore tolérés.

Peut-on vraiment interdire l’ordinateur en classe ?

Peut-on vraiement interdire l’ordinateur portable dans l’enseignement supérieur? « C’est une question qui se pose pour la plupart de mes collègues universitaires », reconnaît Gilles Roussel, président de la conférence des présidents d’universités (CPU). « Aujourd’hui les étudiants sont peu réceptifs aux cours magistraux en amphithéâtres, c’est une certitude. Mais dans le cas où l’on supprimerait les écrans, il faudrait repenser complètement notre pédagogie, pas juste revenir en arrière ». Les universités et les enseignants réfléchissent à un moyen très simple et efficace de limiter la présence sur les ordinateurs, comme « l’interdiction des écrans durant certains moments de l’enseignement ».

Martial
Journaliste SoonNight
Partager sur Facebook