The Weeknd électrise l'AccorHotels Arena

The Weeknd électrise l'AccorHotels Arena
Carnet de voyage
La terre parisienne a tremblé, hier soir, 28 février 2017, quand le vaisseau #LegendOfTheFallTour a bébarqué, avec, à son bord, le nouveau "King Of Pop" TheWeeknd et ses acolytes Lil Uzi Vert & Bryson Tiller. Les murs de l'AccorHotels Arena se souviendront longtemps de cette épopée R'n'B...

Le canadien Abel Tesfaye a rajouté à son palmarès des plus belles salles, l'arena parisienne puisqu'hier soir, il a enflammé le floor de "Bercy". Aurait-il pu rêver de ce genre de tournées, lorsqu'il poste en free download sur le net, 3 albums entre 2011 & 2012? Huuum pas sûr car, l'artiste est discret, presque timide mais on décèle un timbre de voix exceptionnel, qui rappelle celui de Michael Jackson. On y découvre un R'n'B frais en langoureux. La consécration viendra assez rapidement avec l'utilisation de Earned It, pour la bande originale du film à succès "50 nuances de Grey". Ce track le propulse dans le rang des grands musiciens et son timbre fut remarqué par de nombreux artistes Ariana Grande, prince Kendrick Lamar mais égaement nos Daft Punk nationaux avec qui il va collaborer deux fois Starboy & I Feel It Coming. Sur scène, il est encore un peu timide, il enchaine des tournées en dehors de l'Amérique du Nord pour s'attaquer au vieux continent : l'Europe. On a pu le voir au Trianon, au Bataclan et se fait la main sur les premières parties de Drake
 
 

Maintenant, c'est pour lui que les foules se déplacent par milliers. Pour assurer sa première partie, il fait appel à Lil Uzi Vert & Bryson Tiller. Le premier a récemment lâché 4 nouveaux morceaux qu'on a pu entendre hier soir YSL, Boring Shit, XO Tour Llif3 & Luv Scars K.o 1600. Il sera sans doute un des artistes à suivre de près en 2017. C'est ensuite au tour de Bryson Tiller d'entrer en action avec une scéno cubique, ayant au programme musical Don't & Exchange...Du pur plaisir!
 


C'est au tour du maestro. Le show débute par l'ouverture du vaisseau spatial, au dessus de la fosse, lui descend les escaliers pour s'avancer vers le public. Ayant pris de l'assurance, The Weeknd aime ce contact direct avec le public. Il se tient fier, le dos droit, la tête haute et débute par All I Know. S'en suivent Party Monster, Reminder, la température, en fosse, monte en flèche avec Six Under Feet puis Often. Oscillant entre des rythmes R'n'B & electro, TheWeeknd nous retourne avec le hit Starboy. On pensait voir nos casqués favoris, mais sans succès! 


 
 

Ses musiciens, lovés sur scène, assurent le show en soutenant les mélodies sirupeuses et textes à tendance sexuelle du chanteur. D'ailleurs big up au batteur qui a porté bon nombre de titres sur ses épaules. 

Toujours en top de sa forme, The Weeknd, vêtu d'une veste claire aux motifs ton sur ton, il enchaîne les morceaux, soutenu par un public en folie : Wicked Games, Can't Feel My Face ou I Feel It Coming. Une surprise est faite aux fans, en la personne de Travis Scott, venu soutenir son ami en retournant le floor avec Antidote + Party 4 You. Quoi de mieux que finir le concert par des gros basses 90s avec False Alarm puis le titre inconditionnel The Hills...
 
 

Pour parfaire le show, ce qui sert de vaisseau, au dessus de nos têtes, se disloquent pour prendre des formes diverses, parer de couleurs nous plongeant dans des univers différents! Rien ne fera dévier l'itinéraire de The Weeknd, devenu un élément clé de la scène R'n'B mondiale, avec une voix parfaite, une ambition à toute épreuve, une énergie débordante et un flow à couper le souffle...
 
XO
Angie
Journaliste SoonNight.com
http://www.facebook.com/angie.cadoret
Partager sur Facebook