Michael Feiner

Soonnight : Qui est Michael Feiner, que fais-tu et dis-nous un peu plus sur toi-même ...

MF : Je fais beaucoup de choses.
Je suis un DJ / Producteur, compositeur, musicien et chanteur. Je suis heureux de faire de la musique. Je pratique la musique depuis que je suis petit. J'ai toujours été fasciné par le pouvoir de la musique, des mélodies et de sons. J'ai commencé la musique en solo ou avec mon groupe The Attic que j'ai avec Eric Amarillo, et j'ai fait beaucoup de collaborations pour lesquels j'écris des chansons et chanter pour les autres DJ's tels que Axwell & Sebastian Ingrosso, Eddie Thoneick, Dabruck & Klein, DBN et plus encore.


Soonnight :
Décris ton style DJ et production ... ce qui fait ta différence?

MF : Je pense peut-être un peu plus ciblée sur les harmonies et les mélodies dans ma musique. Aussi mes influences sont si largement répandues et pas seulement de la culture de club qui en fait le résultat
de ma musique un peu différente, je pense.


Soonnight :
Penses-vous que ton style a progressé de quelque façon au cours des années?

MF : Le style est toujours en cours et il reflète votre vie et votre esprit intérieur et où vous vous situez pour le moment, donc bien sûr, ma musique développe en conséquence aussi.


Soonnight :
Quel style de musique joues-tu ces jours-ci?

MF : Mon style peut, le mieux se faire entendre à mes séances de podcast sur www.clubbinghouse.com
Vous pouvez également vous abonner et les télécharger gratuitement sur iTunes. Je joue la house music et ne me donne pas vraiment la peine de donner une étiquette désormais spécifique au style que je joue. Le son et la production de titres est important pour moi ainsi quand je les choisi pour mon set.


Soonnight :
Peux-tu décrire certains labels et des titres qui t'ont inspiré au cours des années?

MF : Oh, beaucoup trop je suppose, mais je dois admettre que la house music française avec Daft
Punk et d'autres avaient un grand impact sur moi. Mais vous savez, comme je l'ai dit avant, j'écoute
presque tous les types de musique, si mes sources d'inspiration sont partout, de Beethoven à
ABBA, Beatles et Coldplay. Cela dit, non seulement dans la musique. La vie en soi est un grand
l'inspiration, qu'est-ce que vous faites et ce que tu ressens et pense.


Soonnight :
Tu es un dj, producteur, chanteur, saxophoniste, comment gères-tu toutes ses fonctions en dj-set?

MF : Parfois, je fais juste une chose comme seulement DJ ou seulement sax ou vocal, mais parfois je peux tout faire
dans un ensemble. Bien sûr, c'est un peu plus compliqué avec un équipement mais c'est aussi donner beaucoup de plaisir à faire quelque chose de plus que de jouer juste un tas de CD's.



Soonnight :
Qui sont les producteurs que tu admires et avec qui tu voudrais travailler?

MF : Il ya beaucoup de talents dans le monde, mais si Daft Punk ferait quelque chose de nouveau;
appelez-moi, ce serait vraiment gentil.



Soonnight :
Quels DJ's et producteurs, devrait-on surveiller?

MF : The Attic, parce que nous travaillons sur un nouvel album.



Soonnight :
Quelle est ton outil favori pour l'utilisation en studio?

MF : Mon cerveau, mes oreilles et l'ordinateur avec tous les plug ins.



Soonnight :
As-tu testé la CDJ-2000?

MF : Non, je l'ai vu et cela semble vraiment sympa.


Soonnight :
Au cours des prochaines années, comment vois-tu la technologie révolutionner la music électronique, et comment, si en aucune façon la technologie a révolutionné ta musique?

MF : C'est toujours agréable quand de nouveaux sons arrivent et les technologies qui peuvent améliorer votre travail ou vous donner un nouvel angle et spectre sonore. C
e qui importe c'est d'avoir la musique qui touche d'autres personnes d'une certaine façon. Un bon titre ou une chanson ou une idée sera toujours la chose la plus importante. La disponibilité d'un studio dans votre ordinateur permet à chacun d'apporter sa propre petite piste et nous nous mettrons à inonder avec la musique de partout, mais j'espère que les meilleurs titres obtiendront la plus grande attention. Comme les systèmes de distribution peuvent être gérés à partir votre chambre à coucher, en cherchant peut-être que les bons talents ne sont pas nécessairement les meilleurs personne qui commercialise. Tout le monde ne gagnera de l'argent de leur musique, cependant, d'autres ne l'avoir comme un hobby, c'est déjà important.


Soonnight :
À ton avis, qu'est ce qui a une plus grande valeur : avoir 1.000 personnes qui achètent ta chanson sur Beatport, ou 100.000 personnes qui l'ont gratuitement?

MF : Pour avoir une grande audience, c'est toujours mieux.
Toutefois, 100 000 personnes qui achètent mes titres serait beaucoup plus agréable, hahaha. Je pense qu'il est important de soutenir la musique que vous aimez en l'achetant. L'art ne peut pas être libre. Peut-être que vous n'entendrez plus de vos favoris artiste, si il / elle doit prendre une journée ordinaire de travail et quitter la musique. Mais je crois fortement que ma musique doit être entendue et encouragée de telle sorte dans le même temps. Je suis heureux que les gens peuvent me faire découvrir par le biais des blogs et des communautés.


Soonnight :
Parles-moi de tes passions en dehors de la musique.

MF : Oui, j'ai beaucoup de passions en dehors de la musique aussi ...
Je m'entraîne beaucoup au Ving Tchun Kung Fu que je trouve très sympa pour mon corps et mon esprit. Ma nouvelle passion aussi que j'ai trouvé est Kitesurf. C'est un sentiment étonnant tant avec l'air qu'avec nature et la vitesse!


Soonnight :
Quels sont tes projets pour l'avenir ...

MF : J'ai un titre à sortir avec Arno Cost & Arias bientôt et aussi, je suis vraiment concentré m
aintenant, avec mon groupe The Attic. J'ai des tas d'idées pour de nouveaux morceaux pour moi en solo. Je ne prévois pas trop long à venir puisque je veux être présent là où je suis actuellement.


Soonnight :
As-tu un message pour tous les clubbers français ...

MF : J'espère vous voir bientôt en France.
J'ai vraiment envie d'y aller car je ne connais pas le français encore, peut-être qu'un jour je vais apprendre.
Au revoir!


Projet récent :
remix pour Mathieu Bouthier  - Tohether in Electric Dreams


Un grand merci à Michael et Stephen.
Interview réalisée par Angélique