ARIAS

Dans le cadre du festival off des transmusicales de Rennes, ainsi que du partenariat entre Serial Records et SoonNight, nous avons pu réaliser une interview exclusive d’Arias.





Soonnight : Bonsoir Arias, pour la deuxième année consécutive, on te retrouve aux platines du Zing. Comment avais-tu trouver l’ambiance l’an passé ?

Arias : Je m’étais éclaté car l’équipe du bar est super sympa. Et l'endroit est intimiste et convivial.


Soonnight : Durant ton set, tu es filmé, est-ce une gène pour toi ?

Arias : Non du tout, l’année dernière je ne m’étais même pas rendu compte. Cela apporte un plus, pour que même les gens que ne sont pas physiquement en face de moi puissent en profiter puisque l’endroit où l’on mixe est assez exigu.


Soonnight : Prévois-tu les morceaux que tu passes durant ton set ?

Arias : Non jamais, j'y vais au feeling, car les choses peuvent changer en cours de set.


Soonnight : Quelles sont tes influences musicales ? Sont-elles vastes ?

Arias : En temps que client lambda de musique, j’écoute de tout mais en ce qui concerne la production, celles-ci s’orientent plus vers la progressive et la trance. Je ne produis pas de la trance, mais je reste très influencé.


Soonnight : On t’a connu grâce à Magenta en duo avec Arno Cost, a t’il été simple ensuite de t’imposer en solo ?

Arias : Je me suis toujours imposé de rester seul pour la simple raison que pour developer son propre nom il vaut mieu etre seul qu'a 2.. n'est ce pas ? . Aujourd’hui, je suis tout seul, je me fais mon propre chemin. Toutes mes productions après Magenta, je les ai faites seul. Certes, je travaille avec d’autres Dj. Récemment, j’ai fait un morceau avec Sandy Vee, prochainement, sa sera avec Arno Cost. Car je ne m’empêche pas non plus de faire des duos de temps en temps.


Soonnight : Comment choisis tu tes partenaires de travail ?

Arias : Je ne m’engage qu’avec des personnes avec qui je m’entend musicalement et avec lesquelles s’enfermer en studio n'est pas une prise de tête... Donc le plus souvent, mes amis !!


Soonnight : Avec qui aimerais-tu t’enfermer en studio ?

Arias : Pour l’instant, je n'ai trouvé que Sandy Vee et Arno Cost. À la base, Sandy et Arno sont des amis. On a la même ligne musicale, on se complète. Dans l’idéal, j’aimerais travailler avec des gens que je considère comme des icônes comme, Axwell, Dirty South... ; mais qui sait, je ne m’entendrais peut être pas musicalement avec eux.


Soonnight : Pour produire, es tu Hardware ou Software ?

Arias : Que du software, je travaille sur un Mac Pro, Cubase et une armée de VST.




Soonnight : Quels sont les VST que tu emploies le plus souvent dans tes productions ?

Arias : Ce que tout le monde utilise, Minimoog, Blue, FM7/8, et j'en passe. Mais le plus important reste de connaitre un minimum la synthese, et de savoir un peu bidouiller pour arriver a quelque chose de mieux que les presets proposés. C’est une question qu’y met régulièrement posée.


Soonnight : En ce qui concerne ton actualité musicale, as-tu des morceaux qui vont sortir ?


Arias : Tutu et Espana Mi Corazon sont sorti le 20 octobre sur Serial Records. Prochainement, il y aura Back in the day avec Sandy Vee, Redblack et d’autres tracks qui sortiront également chez Serial. Il ya de beaux projets qui arrivent pour 2009.


Soonnight : Quel est le morceau qui te fait le plus vibrer en ce moment ?

Arias : En réalité, il y en a deux. Tout d’abord Tell Me d’Abel The Kid et Danny Groove, le chanteur est Kid cross. Le second est Carte Blanche remixée par Cosmic Gate. Ce titre à la base est ancien, repris récemment. L’original est de Veracocha.


Soonnight : Au niveau de tes résidences clubbing, le mixclub est toujours d’actualité ?


Arias : Oui, je suis toujours résident au Mixclub – Paris. Le 26 Décembre sera ma pochaine date.


Soonnight : Et en ce qui concerne la radio ?

Arias : Je suis résident sur Fg Dj Radio, tous les Jeudis à 4 heures du Matin. J’aime créer de nouveaux mix de qualité chaque semaine malgré que c’est un travail fastidieux. Je prends beaucoup de temps à le façonner en recherchant sans cesse de nouveaux morceaux sur Beatport. Sa me permet de découvrir des tracks et par la même occasion, enrichir mes lives. On peut me retrouver aussi sur ClubbingHouse où j'ai un podcast mensuel. Bientôt, je vais mettre en place toutes les semaines un mini-mix de mes deux morceaux coups de cœurs. Sera cité le label, le nom de l’artiste ainsi que des informations complémentaires. J’ai eu cette idée pour faire découvrir de la nouveauté en 15/20 minutes.


Soonnight : Seras-tu présent à la Serial Records Party au Queen, le 9 Janvier prochain ?

Arias : Oui, j’y serais avec tous les autres dj du label. Cette soirée sera retransmise sur Fun Radio. En espérant qu’il y ai du monde des forums.


Soonnight : Quelle a été ta plus belle expérience en matière de Djing ?

Arias : Ce qui m’a le plus marqué est sans doute d'avoir joué le 14 Août au Pacha-Ibiza. C’était ma première sur l’île. J’étais avec Norman Doray. Nous étions invité par David Guetta pour la F*** Me I’m Famous. En début de soirée nous avons mixé au café Mambo pour le couché du soleil, au loin on pouvait voir une petite île, le soleil qui tombait tout doucement, bref un cadre magique et nous derrière les platines... un bonheur TOTAL!! Puis le soir, en rentrant dans le club, là plus de 4000 Personnes les bras levés, c’était impressionnant ! Norman a joué au début, Guetta a mixé jusqu’à 5 heures. Ensuite, c’était mon tour, le public était chauffé à blanc par le warm up de Norman et le set de Guetta, le club était blindé. Je pense même avoir mixé a la meilleure heure.

Merci à Angélique pour l'interview, ainsi qu'au zing pour l'accueil