Paul Oakenfold

Adulé des clubbers à travers l'Europe, le DJ anglais Paul Oakenfold jouit d'une popularité sans précédent. Remixeur prolifique, il eut une influence incomparable sur les scènes house et trance house à la fin des années 1980. Il livre ses propres productions sur les albums Bunkka (18/06/2002) et A Lively Mind (06/06/2006).


Le DJ et producteur anglais Paul Oakenfold est né le 30 août 1963 à Greenhithe, village du Kent. Il commence à mixer à l'âge de 16 ans avec un ami, Trevor Fung, dans le sous-sol d'un petit club de Coven Garden.

A la fin des années 1970, attiré par le hip hop new-yorkais, Paul Oakenfold décide d'aller découvrir cette musique directement sur le terrain. Sa première Destination est le Paradise Garage, où, fasciné par le DJ Larry Levan, il observe, étudie l'hallucinante communion entre celui-ci et les danseurs.

De retour à Londres, Paul Oakenfold travaille comme directeur artistique pour plusieurs labels de hip hop, notamment Profile et Def Jam, ce qui lui vaut de signer Will Smith et le groupe Salt'n'Pepa.

En 1987, il découvre le Son House teinté de trance d'Ibiza après un séjour prolongé dans l'île. Stimulé par cette énergie à l'image de son tube « Jivaro » notamment, Paul Oakenfold importe ces sonorités dans les clubs anglais, alors résident au club Heaven à l'époque de l'explosion de l'acid house en Angleterre (1987-1988). Il joue pour le fameux Summer of Love de l'été 1988 et le public commence à faire circuler son nom.

Après une succession de brillants remixes pour U2, New Order, the Cure, Simply Red, M People, Arrested Development, ou Massive Attack (« Unfinished Sympathy »), Paul Oakenfold fonde le label Perfecto Records en 1990 avec Steve Osborne.

Après avoir assuré la soirée d'inauguration du club londonien Ministry of Sound au début des années 1990, le DJ est résident au Cream de 1997 à 1999, ce qui occasionne l'album Resident : Two Years of Oakenfold at Cream (15/03/1999). Son disque de remixes Tranceport (11/1998) est très apprécié aux Etats-Unis.

Après un album de breakbeat Bust a Groove (05/02/2002), Paul Oakenfold sort son premier album de productions originales intitulé Bunkka (18/06/2002), réalisé avec Andy Gray, où il invite Emiliana Torrini (« Hold Your Hand »), Tiff Lacey (« Hyplotized »), Carla Werner (« Southern Sun »), Nelly Furtado et Tricky (« The Harder They Come »).

Paul Oakenfold collabore à de nombreuses bandes originales de films, telles celles de Planet of the Apes (07/2001), Swordfish (06/2001) avec le remixe du titre « New Born » de Muse, ou Collateral (2004). Il réalise des remixes des chansons « Hollywood », « Sorry », « American Lie » et « Give it 2 Me » de Madonna et participe à sa Confessions Tour en 2006.

Après les disques de remixes Creamfields (2004) et Perfecto Presents... The Club (2005), Paul Oakenfold sort un deuxième album de titres originaux, A Lively Mind (06/06/2006), relevé de la voix de Brittany Murphy et de la prestigieuse collaboration du légendaire Grandmaster Flash sur « Set If Off ».