JUSTICE

JUSTICE

Xavier Dulong de Rosnay (né le 2 juillet 1982 en Seine et Marne) et Gaspard Augé (né le 21 mai 1979 à Besançon), tous deux graphistes de talent (Augé collabore avec Sixpack France pour leurs collections de T-shirts emblématiques), sont présentés l'un à l'autre en 2003 par des amis travaillant pour un petit label du nom de Musclor. Ces derniers leur lancent un défi, celui de réaliser un morceau qui pourrait parodier l'Eurovision... De Rosnay, bassiste et guitariste et Augé, pianiste et batteur réalisent ensemble un titre hommage aux Buggles. C'est le début d'une entente musicale entre les deux DJ qui réalisent leurs compositions uniquement à l'aide de machines après avoir tissé leur ligne mélodique au piano. Quelques temps plus tard, Radio Campus Paris organise un concours de remixes du groupe Simian. Les nouveaux Justice réalisent alors le magnifique « Never Be Alone », qui déclaré perdant par la radio, tombe vite aux oubliettes.

Raclette et remixes

Lors d'une soirée raclette organisée chez Augé, le manager des Daft Punk, Petro Winter (invité par un ami de Augé) écoute ce remix parmi d'autres et tombe immédiatement sous le charme de ce potentiel tube house. La même année sort, grâce à lui, le premier maxi de Justice qui comprend le titre « Never Be Alone » chez Ed Banger Records, accompagné de deux autres morceaux : « Steamulation » (remixé par Gambit) et « Anything is Possible » (remix d'un titre de DJ Medhi).

Le label français Ed Banger Records créé en 2003 par Pedro Winter (alias Busy P) établit sa réputation à l'aide d'une forte identité visuelle signée So_Me (design caractérisé par une imagerie seventies et une police à traits ronds à la Edika). C'est également le label de Mr. Oizo, SebastiAn, DJ Medhi ou encore Feadz.

Le monde des DJ's et de l'électronique s'emballe alors pour ces remixes et Justice, fort de ce premier succès, remixe coup sur coup Vicarious Bliss (« Theme from Vicarious Bliss »), N.E.R.D en 2004 (« She Wants to Move »), Britney Spears en 2005 (le grandiose « Me Against the Music »), Fatboy Slim (« Don't Let the Man Get You Down ») ou encore leurs idoles Daft Punk (le tube « Human After All »). Reconnu par l'ensemble de la scène électro, Justice est appelé à collaborer avec les plus grands noms du genre sans même avoir encore sorti d'album.

Eaux de Nazareth

En septembre 2005, Justice sort son premier EP qui comprend les morceaux « Waters of Nazareth », qui devient le générique d'une publicité pour Peugeot, « Let There Be Light » et « Carpates ». Les deux Français composent également le jingle de l'émission phare de Canal +, Le Grand Journal. Le succès est tel que Madonna invite le duo pour assurer la première partie de sa tournée de l'album Confessions on the Dancefloor...mais les deux DJ refusent, prétextant qu'une première partie n'est jamais celle pour laquelle on se déplace en concert. « Never Be Alone » rebaptisé « We Are Your Friends », est réédité en 2006 sous forme de single, élevant leur renommée. Ils sont également récompensés aux MTV Europe Music Awards 2006 pour le clip de « We Are Your Friends » réalisé par Jérémie Rozan.

Do the dance

Le logo de Justice est déterminé par la croix chrétienne qui apparaît encore une fois sur le premier album sorti le 11 juin 2007, Cross. Ce premier opus, rapidement récompensé par un Disque d'or, fait découvrir au grand public la furie dansante qu'est « D.A.N.C.E » (sorti en avril 2007, il remporte le titre de « Meilleur clip » aux MTV Europe Music Awards le 1er novembre) suivi d'un maxi qui regroupe les titres « Phantom » et « Genesis ». Le nom de Justice fait alors le tour du monde, parfois décrit comme le nouveau Daft Punk. Au mois d'octobre, ils entreprennent une longue tournée mondiale, avant de remporter le titre de « Meilleurs artistes de musique électronique » aux Victoires de la Musique 2008. Lors du concert du 16 mars 2008 à Montréal est tourné le film de leur premier DVD live.

En cinq années, Justice est devenu un phénomène et une référence. Le pari est gagné pour ces deux Frenchies qui rêvaient de faire de la musique pour danser.

Très attendu après le CD et DVD live A Cross the Universe sorti en novembre 2008, le duo fait son retour début 2011 avec le single « Civilization »., suivi d'un clip signé Edouard Salier et d'un EP de remixes comprenant ceux de Mr Oizo et Fucking Champs. Le nouvel album de Justice doit être dévoilé en octobre 2011.