Armin van Buuren

Armin a toujours été fasciné par la musique, suivant ainsi l'exemple de son père qui écoutait de nombreux genres musicaux. Parallèlement à son amour pour la musique, Armin a commencé à être intéressé par la technologie et les ordinateurs.

Il a commencé à faire de la musique à l'âge de 14 ans en achetant son premier sampler et en empruntant le synthétiseur de son père. Pendant son adolescence il venait à l'école avec ses écouteurs collés aux oreilles, la plupart du temps en écoutant de la musique de Jean Michel Jarre et Ben Liebrand. Comme il avait un grand respect pour Ben Liebrand, il lui envoya un extrait de ses productions qui fut reçu avec enthousiasme. En retour, Ben a beaucoup appris à Armin sur la manière de produire et de mixer.
La passion d'Armin pour le mix progressait. Il a commencé à travailler comme DJ dans une boîte locale appelée Nexus, a terminé son enseignement secondaire en 1995 et commencé à étudier le droit à l'université. En attendant, il a déménagé son équipement de sa chambre vers un "vrai" studio. Les premiers morceaux qu'il produisit dans son nouveau studio furent entre autres Blue Fear, Touch Me, et Communication. De nombreux autres morceaux suivirent, tous avec un genre différent. Armin n'aime pas être limité à un style particulier en marquant sa musique. Une phrase qu'il utilise souvent est : Don't be prisoner of your own style. (Ne soyez pas prisonnier de votre propre style). Armin aime décrire son style musical comme euphorique, mélodique et énergique. En raison du fait qu’Armin soit très ambitieux, il a fait beaucoup de choses à la fois : étudier, produire et être DJ. Il croit sincèrement que le seul chemin pour être capable de faire une telle chose est d'aimer ce qu'on fait. Armin veut accomplir son rêve qui est de "faire ce qu'il aime en prenant le plus de plaisir possible à le faire". Récemment, Armin a travaillé durement sur sa carrière de DJ en faisant une moyenne de plus de deux soirées par weekend. Selon lui, « les fans et le public sont les choses les plus importantes pour un DJ » car il croit fortement en l'importance de ses fans à qui il signe des autographes sur à peu près tout : vinyles, t-shirts, parties du corps et (ce qu'il aime le plus) téléphones portables.

Armin, producteur
Une particularité remarquable d'Armin est qu'il a toujours eu son propre studio et travaille par lui-même la plupart du temps. Il n'a jamais utilisé d'ingénieur qui puisse influer sur la musique.

Depuis 1995, Armin a sorti de nombreux morceaux sur différents labels en augmentant son succès. Son premier grand succès fut Blue Fear sur Cyber Records. Ce 'modèle d'Euro Trance' l'a fait rentrer dans le UK Chart (classement du Royaume-Uni). Communication a été sorti sur le même label, causant des sérieux dommages à Ibiza en été 1999. Après avoir signé chez AM:PM, ce morceau est entré en position #18 de l'UK Chart en 2000!

Début 1999, Armin a lancé son propre label Armind avec United Recordings. La première sortie, Gig - One, a été bien reçue. La seconde sortie, Touch Me sous le nom Rising Star a été signée au Ministry of Sound, au Royaume-Uni, avant que l'enregistrement soit paru.
Quand la troisième sortie d'Armin Gimmick - Free a été signée avec R&S Records, il est devenu clair qu'Armin avait prévu de mettre son label en valeur en un rien de temps.

Il a sorti 4 Elements sous le nom de famille Gaia sur Captivating Sounds, un sous-label de Warner. Faisant équipe avec DJ Tiësto, deux nouveaux projets étaient nés; Major League - Wonder Where You Are? sorti sur Blackhole et Alibi - Eternity sur Armind. Eternity connut le succès dans nombre de boîtes et de classements. Il a été signé au label de Paul van Dyk : Vandit Records. Une autre grande collaboration a suivi ; avec Ferry Corsten, Armin a enregistré un riff-classic nommé Exhale pour l'album de System F. Sorti en single, ce morceau a reçu le disque d'or en moins d'un mois!

En 2000, Armin a commencé sa propre série de compilations Armin van Buuren. Il essaye de chercher la balance parfaite entre progressive, techno et trance. AVB 001- Basic Instinct s'est vendu à plus de 10 000 exemplaires et contient le remix bien connu de Moogwai - Viola par Armin.

Perpetuous Dreamer - The Sound Of Goodbye a été le premier titre ajouté sur AVB 002. Ce morceau est entré dans les classements néerlandais en juin 2001 en position #26. Armin van Buuren 003 - In Motion est paru le 6 août 2001. Cet album contient le vrai son trance et est très populaire aux États-Unis.

Armin a remixé de nombreux grands morceaux comme Wamdue Project - King Of My Castle, Madison Avenue - Don't Call Me Baby et Gouryella - Walhalla (tous en 1999 et 2000). Ses remixs récents sont Solid Sessions - Janeiro et Shane - Too Late To Turn. En raison du succès de ces mix, il a une grande demande de remix mais il en a beaucoup refusé car il se concentrait sur son album.

En 2003, Armin a sorti son premier album : 76. Il contient des collaborations avec des artistes comme Justine Suissa, Airwave et Ray Wilson. Un grand nombre des plus grands hits d’Armin se trouvent sur cet album, comme le remix de Burned With Desire avec la chanteuse Justine Suissa. En août 2005 parait son second album : Shivers. On y entend bien la différence de son marquante face à 76. Cela vient du fait qu'il a investi dans un nouveau matériel (ce qui est très audible). Pour essayer ses machines, Armin a d'abord créé un titre qui s'intitule: Birth Of An Angel, c'est Raz Nitzan, qui avait participé au projet de Perpetuous Dreamer sur The Sound Of Goodbye qui a ajouté des paroles sur la musique. Birth Of An Angel est devenue "Shivers" titre éponyme de l'album. Comme sur ses compilations où on peut suivre son évolution musicale dans la Trance/Progressive, Armin a un style très diversifié: par exemple la chanson numéro 04 de l'album Shivers intitulée Golddigger sonne Electro Rock... La dernière chanson de l'album a été composée en collaboration avec Jan Vayne à l'occasion du rassemblement Sensation White. "Serenity" est donc l'hymne du festival electro/classique. En parlant d'Hymne, Armin a composé une chanson inédite pour une banque hollandaise "Postbank". Hymn en collaboration avec Jan Vayne est disponible gratuitement et légalement sur le site officiel d'Armada.

En 2008, Armin Van Buuren réalise un featuring avec Sharon den Adel ,chanteuse du groupe de gothique métal symphonique néerlandais Within Temptation. La chanson, intitulée In And Out Of Love, est présente sur l'album Imagine d'Armin Van Buuren.


Armin, DJ
Armin a commencé sa carrière de DJ à la boîte Nexus (Leyden). C'est là qu'il a appris à jouer des longs sets : régulièrement de six à sept heures. Pendant les vacances scolaires, il mixait plus de quatre fois par semaine, et n'a jamais cessé d'aimer cela. C'est un réel plaisir de voir comment la foule réagit aux différents morceaux et il trouve très excitant de pouvoir remplir la piste de danse. En 1999, il a rencontré Dave Lewis qui l'a introduit en Angleterre et aux États-Unis. C'est à ce moment qu'a réellement commencé sa carrière de DJ en entrant dans le top 100 du DJ magazine en novembre 2001 à la position 27! A ce jour, il a mixé dans plus de 25 pays différents et selon ses fans, il est connu pour son intelligente mais élevante musique. Souvent, vous pouvez le trouver dans les grands festivals d'été. Il a récemment mixé un set d'une durée de 9 heures pour le Dancetheater à La Haie (Pays-Bas). Au Royaume-Uni, vous pouvez le voir régulièrement au Passion (où il fut résident en 2002), au Godskitchen, et au Gatecrasher (sets de 4 heures), au Slinky, au Peach et au Golden.

Armin a fait une tournée Gatecrasher à travers la Nouvelle-Zélande et l'Australie. Il a été résident aux États-Unis, à Glow (Washington, DC) et a mixé à Boston, Denver et New York. Lors de l'été 2002, il a été résident à Godskitchen à Ibiza. En octobre 2002, Armin a été classé n°5 dans le DJ Mag 100, et dans le classement 2003, il est 3e. Été 2006, il a été le résident des soirées Armada à l'Amnesia (Ibiza). Dans le Top 100 DJ Mag 2006, Armin a pour la première fois de sa carrière DJ été classé deuxième. En 2007, il décroche la plus haute marche du podium, qu'il conserve en 2008 et en 2009.


A State Of Trance
En mars 2001, Armin a lancé son propre show radio, nommé A State of Trance, sur la radio néerlandaise orientée electro ID&T. En janvier 2005, celle-ci est retournée vers un style hip-hop/commercial et a repris le nom SlamFM. Armin pouvait continuer son show mais plus tard dans la soirée, et celui-ci serait réduit à une longueur d'une heure. Il s'est alors dirigé vers la webradio trance ETN, où il a diffusé les épisodes 183 à 186. À State Of Trance a ensuité été racheté par The Radio Department et est maintenant diffusé sur la webradio trance de Digitally Imported bien qu'il soit retransmis sur certaines radios FM et des webradios. Dans ce show hebdomadaire de deux heures, il joue uniquement les morceaux les plus récents : une sélection des meilleurs morceaux trance et progressive. Le fait qu'Armin mette toujours le nom des artistes et les titres des morceaux sur son site Internet rend ce show unique et très populaire, autant pour les DJ que pour les simples auditeurs. Chaque semaine, A State Of Trance devient plus populaire, grâce à Internet, avec plus de 25 millions d'auditeurs dans le monde. Des gens du Canada, États-Unis, Australie, Pays-Bas, Royaume-Uni et bien d'autres rejoignent le salon de chat pour parler des morceaux qu'Armin passe. Vous pouvez rejoindre ce salon sur le serveur IRC irc.mixxnet.net #Armind (discussions en anglais).
Chaque semaine, le show est diffusé le jeudi de 20h à 22h (CET) sur la webradio Digitally Imported.
À l'âge de 16 ans, Armin hébergeait déjà son propre show radio sur une station locale ; il est heureux d'avoir à nouveau son émission qui lui permet de diffuser ce qu'il aime et d'être distinct des autres.
Sa série des A State Of Trance a donné naissance à des compilations éponymes qui reprennent les meilleurs morceaux de son show choisis par lui-même et par ses auditeurs. Il existe à ce jour six versions : A State of Trance 2004, A State of Trance 2005, A State of Trance 2006, A State Of Trance 2007, A State Of Trance 2008 et A State Of Trance 2009.
5