Tout savoir sur les éthylotests obligatoires

Entre les journaux, la télévision et le net, vous n'avez pas pu passer à côté?
A compter de ce dimanche 1er juillet 2012, les automobilistes devront en effet être équipés d'un éthylotest dans leurs voiture. Pour ce faire, ils devront recourir à l'éthylotest chimique, au prix de 1 euro, ou à l'éthylotest électronique, accessible à partir de 90 euros environ. Mais attention, avant de se tester, il sera impératif de patienter une trentaine de minutes, le temps que l'alcool passe dans le sang. Sinon, en cas de contrôle, la personne qui se croyait négative pourrait être positive.

Avec ce nouveau décret, les pouvoirs publics espèrent ainsi améliorer la situation. Car, rappelons-le, depuis dix ans, le taux est quasiment inchangé: l'excès d'alcool, première cause de mortalité sur nos routes, provoque près d'un tiers des décès: 1150 en 2011.

Toutefois, le décret n°2012-284, paru au mois de mars dans le Journal Officiel, semble avoir quelques failles?. Ainsi, pour les deux-roues, les détenteurs de cyclomoteurs, ne dépassant pas les 50 cm³, échappent à cette obligation. Une dispense que regrette l'association, Prévention routière, car elle touche en fait les jeunes, les 14 à 18 ans particulièrement exposés au fléau de l'alcool.

Ensuite, il semblerait que, pris de court, les fournisseurs et distributeurs n'arrivent pas à faire face à la demande. De plus, toujours selon le décret, "l'éthylotest doit respecter les conditions de validité, notamment la date de péremption, prévues par son fabricant.". Mais certaines associations, comme La Ligue contre la violence routière, ont exprimé leur doute sur l'efficacité de cet éthylotest. Selon sa présidente, Chantal Perrichon, relayée par Le Parisien, ces éthylotests "ne résistent pas à une exposition prolongée à des températures supérieures à 40 degrés ou à des températures trop basses". Comment donc juger de la fiabilité d'un éthylotest dans un véhicule exposé en plein soleil durant des heures en été? Certains éléments de réponses seront certainement éclaircis au cours de l'été.

Enfin, si l'éthylotest est obligatoire à compter de ce 1er juillet 2012, le Ministère de l'Intérieur a décidé de ne pas sanctionner immédiatement les contrevenants, en raison de la pénurie des éthylotests et afin d'habituer en douceur les usagers de la route. Mais, à compter du 1er novembre 2012, il en coûtera une amende de 11 euros à celui qui n'aura pas avec lui son éthylotest.

Sourc...



InfosBar
InfosBar
InfosBar...
http://www.infosbar.com
8