Polémique autour de la WMC Miami

Véritable institution, la Winter Music Conference est en pleine tourmente au sujet de sa prochaine édition, prévue en Mars 2011. Le soucis vient de l'équipe organisatrice de l'Ultra Music Festival, qui a fait savoir qu'elle voulait signer des contrats d'exclusivité avec tous les DJ's présents sur leur festival. Les organisateurs de la conférence se seraient opposés à cette idée, sur recommandation de tous les clubs de Miami, ce qui a conduit le staff du festival Ultra à ne pas prendre en compte le calendrier décidé par l'organisation de la WMC et d'organiser par conséquent son festival en marge... Sans pour autant prévenir bien en avance l'équipe dirigeante de la WMC, si on se fie en tout cas au communiqué présent sur son site officiel...


L'Ultra Music Festival est le plus gros festival électro outdoor et il vise toujours plus haut chaque année (en augmentant la durée globale de l'événement et en invitant toujours plus de DJ's, dont les plus grosses pointures). Cela a créé des tensions avec les organisateurs de la WMC, conférence qui ne travaille pas sur la base d'exclusivité, mais qui se considère plutôt comme un rendez-vous participatif, où tous les clubs de la ville peuvent profiter de l'événement afin d'établir leurs propres soirées. Les patrons d'établissement, comme le Space Club, sont eux aussi monté au créneau, dénonçant la stratégie d'Ultra de vouloir monopoliser les plus grands noms du deejaying, leur coupant ainsi l'herbe sous le pied.

En conséquence, l'Ultra Music Festival 2011 ne sera pas lié à la Winter Music Conference, qui a décidé de fixer ses dates du 8 au 12 Mars. Le festival Ultra se maintient quant à lui sur la dernière semaine de Mars. Traditionnellement, l'Ultra Music Festival clôturait la conférence et un contrat de 5 ans avait d'ailleurs été signé en 2009 entre les deux entités pour sceller leur alliance.

Cette séparation est un vrai événement et sème du coup actuellement la zizanie parmi les professionnels, les agences de booking et les artistes. D'un côté, la tentation du festival Ultra et de l'autre la fidélité à un événement à taille humaine qui existe depuis 25 ans au service des professionnels... Certains participants (qui avaient réservé leur semaine longtemps en avance se calant sur les dates habituelles) ont d'ailleurs déjà décidé de changer leurs réservations d'avion et d'hôtel afin d'assister à la semaine de conférence et non à l'Ultra Music Festival, dont la cible est clairement plus grand public et moins professionnelle. Le risque que la WMC se fasse engloutir par l'aspect business de ce festival était pourtant connu de tous les observateurs, qui critiquaient déjà depuis quelques années le basculement de la WMC vers un événement trop grand public, s'éloignant de ses principes de base (dont le premier est de réunir les professionnels de la Dance Music pour qu'ils échangent sur leur métier et qu'ils fassent du business).

Sans l'Ultra Music Festival, la WMC tient là une vraie occasion de prouver que son intérêt est de satisfaire les professionnels et de ne pas céder à la pression du plus gros festival dancefloor international, qui ne concernait d'ailleurs qu'une très faible partie des professionnels présents sur place...

Only For DJ
Only For DJ
Le Mag #1 Culture Club & Dj
http://www.onlyfordj.fr
8