• Vous êtes ici : Le Mag
  • Actualités
  • Mutine, connu grâce à une reprise de Mylène Farmer

Mutine, connu grâce à une reprise de Mylène Farmer

Mutine, connu grâce à une reprise de Mylène Farmer


Pour rappel, le groupe a fait beaucoup de bruit sur le net avec sa vidéo de California, reprise du titre de Mylène Farmer.



Mutine ? Oui. Mais pas uniquement. Sensuelle, ambivalente, complexe, sombre et enjouée à la fois : c'est dans les chaleurs des nuits Méditerranéennes puis dans la fraicheur suédoise que s'est construit durant l'été 2011 la densité sonore du duo Cannois.

Voix posées à Cannes, titres mixés à Stockholm par Niklas Flyckt (Britney Spears, Kylie Minogue, Sophie Ellis Bextor...). Les rôles sont répartis : Manon est celle qui chante et capte les regards. Silvio, dans l'ombre, mixe, choisit les sons et façonne une pop fraîche, impertinente et actuelle. Ils se connaissent depuis le lycée et n'ont plus vraiment besoin de se parler pour se comprendre. La signature chez Mercury Records est venue concrétiser une aventure à deux déjà bien lancée.
Mutine, c'est la rencontre de deux adolescences, un jour d'automne, au lycée, des années plus tôt.  Des mots échangés (si peu), un sourire, des regards et enfin, un jour, Silvio qui vient s'assoir à côté de Manon et qui ne repart plus.

Premier album. Tout donner. Se nourrir des sonorités actuelles et puiser dans les souvenirs troubles de son adolescence, voilà le secret d'un tube comme Fille ou Garçon. On danse sur le refrain la nuit, en boite, dans le noir, dans le ton, quelque soit l'abandon, pourvu qu'il soit le bon. Un hymne à la tolérance, une des fondations du groupe : l'amour. L'amour inconditionnel, quelque soit la personne de son choix. Et puis on découvre d'autres paroles au petit matin, des paroles plus intimes, plus dramatiques. Il y a décidément plus d'un paradoxe dans Mutine. Un cocktail siroté avec fronde, en terrasse, au soleil : deux doigts d'impertinence, un zeste d’insouciance, la fougue des 20 ans...laissant un gout sucré de bienveillance et de respect de l'autre.

Une journée de travail habituelle à Cannes : elle lui raconte ce qu'elle a entendu ou lu, il l'écoute en silence. Elle a envie d'un son particulier pour coller à l'émotion ressentie. Il comprend, il hoche la tête. Elle lance quelques mots, esquisse le début d'un titre. Peu à peu, la complicité musicale rejaillit. Silvio se lève soudain et fait naitre un son de son ordinateur. Manon ferme les yeux. Elle fredonne. Sans parler, juste en croisant les regards, en quelques heures, voilà une chanson qui se construit. Ces deux-la sont en osmose dans le seul endroit où personne n'ose venir les déranger : leur studio. Duo méditerranéen, passionnel, parfois le vent souffle aussi au milieu d'une séance de travail : Manon reconnaît que de leurs différences naissent les sessions les plus productives.
Le son Mutine les réunit : une passerelle entre le jour et la nuit, fragile, qu'ils empruntent aussi souvent que possible. Ils mélangent leurs influences (Kylie Minogue, CSS, Calvin Harris) pour offrir un son frais, taillé pour danser et plus, si affinités. Bien plus.

Leurs compositions (dont notamment Fille ou Garçon premier extrait de l’album à venir) sont les seules traces qu'il subsistera d'un duo atypique, fusionnel et insaisissable. Personne ne comprend bien comment ils osent abattre leurs propres barrières pour travailler ensemble mais le résultat est la : vif, palpable, sonore, jouissif. Décomplexé et riche, le son Mutine raconte l'histoire d'un couple impossible. Le pari est réussi. C'est le flacon Mutine qui contient leur ivresse : quelques gouttes suffisent pour prolonger l'essence de cette liaison atypique qui tait son nom.

Suite à un buzz soudain, le groupe lance leur 1er clip officiel pour Fille ou Garçon.

Single Fille ou garçon disponible sur BYA
3