Creamfields Festival à Liverpool UK


Partis pour 5 mois de tournée des festivals à travers le monde, l’équipe du World Party Tour nous raconte :
 
Creamfields 2011 : Artistes au top et météo au flop !
 
A peine remis de notre aventure ukrainienne au festival « Kazantip Republic » et surtout de notre soirée de la veille dans le club londonien « Hoxton Pony » nous  prendrons un train en direction de Liverpool afin d’assister à festival de musique électronique mondialement connu : Creamfields !
Ravi d’avoir décroché nos accred’s pour un festival dont le line up est de la même qualité que « Tomorrowland» en Belgique, notre entrain initial du faire face à un élément que nous avions presque oublié : le climat anglais !
 
En effet, Liverpool restera à ce jour la destination du World Party Tour où les conditions météorologiques auront été les plus affreuses. Les pluies torrentielles ont transformé le sol du festival en une boue profonde de 15 cm. Ayant évidemment oublié nos bottes à Paris,  c’est à nos valeureuses chaussures Faguo qu’il reviendra d’affronter la « plongée en hautes boues », laissant de délicieux filets de vases couler le long de nos pieds : Miam !  Même nos vestes pourtant imperméables sont transpercées par la puissance des averses… Dans ces moments là nous comprenons mieux pourquoi nous avons croisé des festivaliers britanniques sur presque toutes nos destinations ensoleillées entre Barcelone et la Serbie…
 
En observant le ballet des festivaliers, qui glissent de marre le long des champs de boue, on comprend également la valeur humoristique du nom du festival « Creamfields » : les champs de crème ! On se rappellera également longtemps la vision du camping pro dans la quelle les tentes un peu trop près du chemin se retrouvent rapidement sous « le niveau de la boue » ou alors carrément retournée pour le grand plaisir des farceurs !

Bref vous l’aurez compris, c’est dans des conditions extrêmes que nous avons vécu ce festival…
 
Une programmation électro exceptionnelle
Une fois le mauvais temps oublié, on ne peut que s’extasier devant la programmation musicale du festival… En effet, nous avons l’impression que les organisateurs ont pris le listing des top 100 DJ mag et qu’ils ont tout recopié dans leur programme. Imaginez qu’à 21h le dimanche, les artistes David Guetta, la Swedish House Mafia, Armin Van Buuren, Paul Oakenfold et Sven Väth jouaient au même instant ! Dans ces moments là il n’était pas rare de voir courir (que dis-je) glisser d’une scène à l’autre (sourires).
 
En deux jours nous avons donc pu écouter les DJs sets de The Chemical Brothers, Tiësto, Calvin Harris, Paul Van Dyk, Ferry Corsten, Eddie Halliwell, James Zabiela, Eric Prydz, Joris Voorn, Dirty South, Steve Angelo, Boys Noize, Erol Alkan, Alex Kidd, Showtek, Kutski, Laidback Luke, Wolfgang Gartner, Swedish House Mafia, Sven Väth, Marco Carola, Josh Wink, Paul Oakenfold, Above&Beyond, David Guetta, Armin Van Buuren, Example, Chicane et Organ Donors… On vous l’avait dit, ce festival ne fait pas dans la demi mesure…
 
La cueillette des interviews continue !
Toujours à l’affut de nouvelles interviews, Creamfields sera pour nous une excellente moisson ! En effet, en deux jours les DJs Tiesto, LaidbackLuke & Paul Oakenfold ainsi que les producteurs de Creamfields UK & Argentine et enfin des dizaines de festivaliers trempés se sont retrouvés au fond de notre filet médiatique… Du beau contenu exclusif à découvrir très prochainement en vidéo !
A noter que lors de notre interview, le DJ Luke van Scheppingen aka Laidback Luke était en tenue de super héro avec masque et collants pour le lancement de son nouveau concept « Super You & me » avec lequel il compte « redonner le sourire » aux fans d’électro.
 
Le mauvais temps aidant nous « rouilleront » un certain temps dans l’espace presse profitant des ravissantes masseuses «Ibiza Angels», du salon de coiffure et de la table de pingpong. Il s’y déroulera d’ailleurs l’anniversaire de James Barton (producteur du festival) le dernier soir à l’occasion duquel tout le staff se lâchera et le champagne coulera à flot !
 
 
 
L’une des plus grandes fêtes foraines sur festival au monde
On retiendra également de Creamfields l’impressionnante fête foraine située au milieu du site. Roues géantes, manèges, attractions à sensation : bienvenue à Disneyland ! En tant que journalistes très consciencieux, profitons de notre caméra Go Pro pour réaliser quelques vidéos agitées des manèges les plus violents que nous diffuserons bientôt sur notre page facebook...
 
Pour conclure, Creamfields est un excellent festival pour la qualité de sa programmation musicale et la profusion de ses attractions & autres stands de marques, mais reste très en proie - comme tout festival britannique - aux conditions météo difficiles. Donc si vous tentez l’aventure, sortez couverts !
 
Auteurs : Delphin Druelle & Foulques Jubert
Images : Romain Corraze
 
 

8